Délégationde Champagne Sud

Champagne-Sud

Changer de regard sur les personnes migrantes

Réflexion collective

En juin dernier, les bénévoles de l’équipe de Chaumont ont partagé leurs réflexions un après-midi durant, sur le changement de regard porté sur les migrants avec sept d’entre eux hébergés par le Centre d’accueil et d’orientation (CAO) de Chaumont.

Changer de regard sur les personnes migrantes

publié en janvier 2020

Pour rappel, l’objectif de cet après-midi était de poursuivre nos réflexions sur le changement de regard vis-à-vis des migrants en partageant un moment avec ces jeunes hommes, afin d’apprendre à se connaitre et à réfléchir aux actions que nous aurions envie de construire ensemble.

Préalablement à cette rencontre, les bénévoles de Chaumont avaient manifesté leur souhait de s’impliquer dans l’une des thématiques proposées dans le cadre de la Campagne globale migrations (CGM) : le changement de regard sur les personnes migrantes (l’autre thématique étant l’accès aux droits fondamentaux et aux services de base). La CGM est une initiative multi partenariale visant à impliquer les acteurs de terrain sur ce sujet des migrations. Étant confrontés régulièrement à des demandes d’aides émanant de ces personnes, les bénévoles souhaitaient aller plus loin.

L’après-midi a débuté avec un jeu "brise-glace", une cible construite spécialement pour l’occasion avec les animatrices du CAO, pour s’apprivoiser tout en s’amusant. Chacun son tour, les participants lançaient une balle en velcro sur la cible et en fonction des couleurs atteintes, répondaient à des questions : « Quel était le meilleur plat de mon enfance ? qu’est-ce que j’écoute/j’écoutais à vingt ans ? quelle est ma plus grosse bêtise ? » Et tout le monde a magnifiquement joué le jeu !

Après un goûter bien mérité, nous avons réfléchi collectivement aux actions ou aux événements que nous pourrions peut-être faire ensemble. Après avoir évoqué les freins et les avantages, plusieurs pistes ont été proposées : « Des rencontres habitants/migrants pour apprendre le français, découvrir la culture locale, un atelier lecture etc. » Après réflexions, les participants ont choisi de privilégier prioritairement trois actions :

  • intégrer les migrants qui le souhaiteraient à l’atelier cuisine et co-construire des recettes avec eux,
  • organiser un tournoi de pétanque ensemble sur une journée,
  • envisager la création d’un jardin partagé entre le Secours Catholique et le CAO. Les bénévoles ont eu la joie de voir Mamadou à l’atelier cuisine cet été. Il reste désormais à avancer ensemble pour de futurs projets !

Pierre Dahlab, animateur

Imprimer cette page

Faites un don en ligne