Délégationde Champagne Sud

Équipe de Troyes centre : une nouvelle démarche d’accueil

Depuis le mois de janvier 2018, les bénévoles du Secours Catholique de Troyes ont une nouvelle démarche concernant les accueils. L’objectif est de pouvoir mieux accompagner les personnes que nous accueillons afin de mieux les comprendre et donc de mieux les aider.

publié en juin 2018

Cette nouvelle formule a été plutôt bien perçue par les différentes personnes à qui nous avons pu l’expliquer. Un peu surprises au départ, lorsque nous leur expliquons que nous ne pourrons plus les aider financièrement de façon systématique, mais à hauteur de trois fois par an au maximum, après avoir étudié attentivement leur dossier, elles comprennent finalement ce que nous pouvons faire pour elles. En effet, le but premier du Secours Catholique est l’accompagnement et l’écoute. Cette nouvelle formule nous permet de prendre beaucoup plus de temps et d’aller au fond des difficultés, qui vont souvent bien au-delà d’un problème financier.

Afin de pouvoir mieux discerner certaines situations parfois compliquées, nous avons aussi décidé de recevoir les personnes à deux, si le besoin s’en ressent. Nous avons à cœur de pouvoir aider, au mieux, ceux que nous recevons et nous nous sommes rendu compte que, parfois, il est plus facile de prendre une décision adaptée, si nous avons pu écouter en amont à deux.

Depuis quelques mois également, nous avons des liens directs plus forts avec les assistantes sociales ou les organismes qui accompagnent, notamment, les migrants. Ces liens nous permettent d’aider au mieux les personnes dans leurs besoins réels. Les assistantes sociales n’hésitent pas à nous demander d’accompagner telle ou telle personne dans ses démarches, qu’elles soient administratives ou financières.

Il est également apparu dans nos différentes rencontres avec les personnes qu’elles avaient, pour beaucoup d’entre elles en tout cas, un grand besoin d’être occupées. Que ce soit celles qui sont en recherche d’emploi, que ce soit les migrants qui attendent dans les hôtels, ou des personnes isolées, ces personnes ont toutes besoin d’être entourées et d’être occupées. Nous réfléchissons donc à la mise en place d’un projet de visite de la ville de Troyes et de ses monuments et à l’organisation d’après-midi jeux de société.

Claire de Montagu
Bénévole

Imprimer cette page

Faites un don en ligne