Délégationde Champagne Sud

Kilomètres de Soleil, dernière campagne

Ancrée dans le cycle « Différents, tous frères » pour la troisième année consécutive, la campagne met cette année en lumière un nouveau thème : « Migrations et vivre ensemble ». Mais elle sera la dernière campagne Kms Soleil qui sensibilise les enfants de 7 à 11 ans à une solidarité sans frontière.

Kilomètres de Soleil, dernière campagne

publié en juin 2019

Après une demi-journée de formation en décembre 2018, des animateurs de groupe ont travaillé sur ce thème dans les deux diocèses de Troyes et de Langres . Alors que les partages et échanges sont toujours très enrichissants, c’est l’élan donné à tous pour que vive cette campagne auprès des enfants qui est le plus dynamisant. Ainsi dans nos deux diocèses, des animations Kms Soleil sensibilisent les enfants de 7 à 11 ans à une solidarité sans frontière. Toujours très pédagogiques, les outils de la campagne réalisés par le collectif national sont très précieux.

Mais, alors que cette campagne, lancée il y a plus de 60 ans par Mgr Rodhain avec plusieurs autres mouvements et services, garde toute son intérêt à préparer les enfants d’aujourd’hui à devenir les citoyens solidaires de demain, le collectif national s’est interrogé sur sa pérennité. En effet, au fil des années, peu de diocèses en France relaient cette campagne, et il est devenu difficile d’en mesurer les impacts. En fin d’année dernière, une évaluation nationale a été menée… Les conclusions et décisions consécutives ont été bien longues à arriver…

Nous sommes bien en train de vivre la dernière campagne des Kms Soleil. L’évaluation de 2018 a mis à jour une difficulté à investir des ressources dans ce projet commun qui a du mal à trouver sa place dans les agendas de chaque structure, tant d’un point de vue national que local, malgré un consensus des acteurs sur l’importance de la sensibilisation à la solidarité des plus jeunes. Pour tous les animateurs et enfants qui ont vécu cette campagne, c’est un véritable pincement au cœur. Tous les acteurs engagés perdent un puissant outil d’éveil à la solidarité des plus jeunes…

Restons confiants toutefois, d’une branche taillée il peut émerger plusieurs pousses. D’autres voies s’ouvriront pour faire vivre cette solidarité aux jeunes enfants.

Anne-Fleur CLOUARD

Animatrice

Imprimer cette page

Faites un don en ligne