Délégationde Champagne Sud

« Vingt et un/vingt-neuf sept »

Mais qu’est-ce que c’est, ce titre bizarre ?
On m’avait dit que c’était une pièce de théâtre.
Et moi, je croyais que c’était la dimension d’une feuille de papier A4 (le plus habituel) !
Nadège, responsable de l’accompagnement scolaire au Secours Catholique Champagne Sud, nous propose d’aller voir cette pièce à Saint-André-les-Vergers, près de Troyes. Les autres bénévoles ont l’air d’accord. Bon, ben, allons-y…

« Vingt et un/vingt-neuf sept »

publié en novembre 2017

Nous n’avons pas regretté d’être allés voir la pièce !

Il faut dire que Nadège, responsable de l’accompagnement scolaire, savait que ce théâtre, situé à la périphérie de Troyes, programme souvent des pièces de qualité.

À la suite d’un travail efficace d’organisation, de recherche d’aide pour rendre cette soirée accessible à tous, nous avons partagé ce plaisir avec une vingtaine de personnes.

Donc, un mardi, nous, les familles, les enfants, les bénévoles, nous sommes retrouvés en début de soirée au théâtre de Saint-André-les-Vergers, pour voir la pièce « Vingt et un/vingt-neuf sept ».

Le spectacle était original, étonnant. Nous nous sommes très vite pris au jeu.

On va essayer de vous le raconter…

Imaginez un employé d’une papeterie qui travaille sur une machine pour vérifier que les feuilles qui vont être vendues ont le format réglementaire.
On comprend alors le titre de la pièce : 21 x 29,7… cm !
Si les feuilles dépassent cette dimension, même d’un millimètre, on doit les mettre dans un bac spécial.
Ce travail monotone n’enthousiasme pas l’employé.
Alors, lors d’une pause, il commence à utiliser une feuille pour fabriquer – avec quelle habileté ! – un petit personnage.
Progressivement, il abandonne son travail pour façonner d’autres personnages. Il crée un décor maritime, un bateau, une île, et manipule ses « marionnettes ». On comprend très bien l’histoire qu’il raconte avec des moyens très limités.
Parfois, pour accompagner ses créations, il fait un peu d’acrobatie…

Nous restons tous fascinés par cette démonstration de talent. Dire que le matériel principal du comédien, ce sont des feuilles de papier pliées !

Et Gingolph Gateau, le talentueux comédien, reste silencieux tout au long de cette histoire. On devine tout, sans paroles ! C’est d’autant plus adapté pour celles et ceux qui ont du mal avec la langue française !

Après la fin du spectacle, nous avons vécu un moment convivial autour d’une boisson et d’un gâteau apportés par les participants.

Nous avons donc vécu un moment « extra », qui a permis à chaque spectateur de s’évader durant une petite heure.

N’hésitons pas à recommencer ce genre de sortie !

Anne Velut
Bénévole accompagnement scolaire
Secours Catholique Champagne Sud

Imprimer cette page

Portfolio